detective conan rpg

Venez vivre la vie des personnages de detective conan
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La lettre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ikumi Soda

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 23
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: La lettre...   Dim 9 Aoû - 16:50

Des pas de course résonnaient dans la rue déserte. Il pleuvait déjà depuis deux jours, et de multiples flaques d'eau jonchaient le sol pavé.
Une jeune femme courait, un parapluie dans une main, une feuille de papier froissé dans l'autre. Elle était habillée d'une jupe et d'une veste noires, qui laissait apparaitre un pull à col roulé violet.
Elle se jetait souvent des coups d'œil derrière elle, comme si elle était poursuivie. Elle vira à droite dans une étroite ruelle pour reprendre son souffle, et s'appuya sur le mur.


*Ah lala... Qu'est ce qu'il m'a pris d'accepter l'invitation au manoir du crépuscule... Depuis, j'ai de plus en plus d'affaires à résoudre. Je commence à me lasser de la célébrité. Mais bon, c'est comme ça, je ne peux rien y faire ! Et puis, ça procure des avantages... Plus je résoudrais d'affaires, plus vite je parviendrais à retrouver la trace de celui qui a tué mon frère.*

Son regard se posa à nouveau sur le papier qu'elle tenait à la main.

*Je te vengerais... Je te promets qu'un jour ou l'autre, je te vengerais.*

Elle relut attentivement le papier. Il s'avérait être une lettre qu'elle avait reçu deux jours après que son frère ait été retrouvé mort chez lui. Il l'avait probablement envoyée le matin de sa mort alors qu'il se sentait en danger. Et dans cette lettre, il lui disait que le soir de sa mort, il devait avoir rendez-vous avec deux hommes qui lui avaient demandé de terminer un programme informatique. Elle en avait rapidement déduit que c'était eux qui l'avaient assassiné, mais elle n'avait aucune preuve, et n'avait aucune description des assassins, mis à part le fait qu'ils s'habillaient en noir.
Une goutte d'eau tomba soudainement sur la lettre. Non, ce n'était aps une goutte d'eau... c'était une larme. La jeune femme se laissa glisser le long du mur tout en pleurant.
Au bout d'un long moment, elle finit par se calmer, et à ce moment là, quelqu'un passa par là.


-Melle Soda ? Mais qu'est ce que vous faites ici ? Vous allez bien ?

La dénommée Melle Soda détourna la tête, essuya ses larmes, se releva et épousseta sa jupe, puis s'adressa à un de ses anciens clients dont elle avait retrouvé la fille, enlevée par un tueur en série.


-Oui, je vais très bien, merci. Je... Je me promenais dans les rues de Tokyo.

-Par ce temps pourri ?


-Oui... J'aime me balader sous le pluie. Ca remet les idées en place, répondit-elle. Mais je suis désolée, je dois déjà y aller. A bientôt !

Elle entendit le vieil homme dire "Mais quelle étrange personne" après qu'elle soit parti en courant, mais peu lui importait. Tout ce qu'elle voulait, c'était retrouver ces hommes, et les empêcher de nuire... D'ailleurs, pour arriver à ses fins, elle avait une petite idée. Un sourire apparu sur son visage, et on voyait qu'elle était sûre d'elle.
Elle dégaina le portable de son défunt frère, et composa le numéro qu'elle avait trouvé dans le carnet d'adresse.
Une voix rauque répondit en disant "Allo ? Hokubo ? Impossible... Gin et Vodka se sont déjà..."
Un sourire étrange illumina le visage de la dénommée Soda. Elle répondit:


-Se sont déjà occupés de Saguro ? Oh ils s'appellent Gin et Vodka... Eh bien, oui, c'est exact... Et je sais également que vous n'avez pas obtenu le CD...

Un silence à l'autre bout du fil. Ce fut une autre voix qui prit la parole.

-Qui êtes vous ? Vous finirez avec le même sort qu'Hokubo... Je vous tuerais de mes mains, comme je l'ai fait pour lui.

-Oh, je suppose que j'ai à faire à Vodka ? Enchantée de vous connaitre... Pour vous répondre, si ça s'avérait être le cas, vous n'aurez jamais le programme, et vous ne saurez pas comment l'utiliser... Vous ne souhaiteriez quand même pas voir vos informations... partir en fumée ?

Pendant qu'elle parlait, elle ouvrait et fermait la sécurité de sa clef USB...

Après un silence pesant, l'homme à l'autre bout du fil répondit:


-Qu'avez-vous dans la poche Melle Ikumi ?

Ikumi appuya sur la bouton du haut-parleur, puis sur celui de l'enregistrement. Elle qui était si confiante un instant auparavant, elle qui rayonnait de plaisir à l'idée de faire tourner en bourrique les assassins de son frère, perdait soudain son sourire, ouvrit de grand yeux, et scruta la rue.

*Comment savent-ils que c'est moi qui les ai appelés ? Et comment savent-ils que je titillais ma clef dans ma poche pendant que je leur parlais ? Ils me voient de là où ils sont... ça ne fait aucun doute.*

La voix reprit avec un ricanement:

-Vous ne dites plus rien Ikumi ? Seriez-vous inquiétée par quelque chose ?

-Vous devriez savoir que rien ne m'inquiète... mis à part vous voir encore en liberté, imbécile !


Il l'avait mise sur les nerfs... Maintenant, elle allait être surveillée, elle en était sûre. Elle sortit une carte de sa poche, lut l'adresse qui y était inscrite, puis repris tranquillement:

-Mais puisque vous ne semblez pas vous intéresser au disque, je vais le jeter !

Elle raccrocha soudain, son interlocuteur avait seulement eu le temps d'étouffer un juron.

*Quel imbécile... S'il croit que je ne vais pas faire ce que j'ai promis, il se fourre le doigt dans l'œil. Certes, je ne vais pas jeter le vrai programme, mais si quelqu'un est bien en train de surveiller mes faits et gestes comme je le pense, il faut que je tienne parole... heureusement que j'ai toujours des boites de CD vierges sur moi.*

Sur ces pensées, elle ouvrit son sac, en sortit un CD, et le jeta dans la poubelle la plus proche, puis marcha rapidement jusqu'à la prochaine rue en tournant à gauche. Elle stoppa net, et observa se qui se déroulait autour de la poubelle pendant quelques minutes. Un homme habillé de noir sortit de l'immeuble en face duquel elle se trouvait un peu plus tôt, et s'empara du disque. Il prit son téléphone, composa un numéro et ouvrit à son tour de grands yeux, et tourna le regard dans sa direction.

*Mais qu'est ce qu'ils peuvent bien lui raconter ? J'espère qu'ils n'ont pas remarqué que c'était un leurre... Quoi qu'il en soit, je ne vais pas rester ici pour le savoir, il vaut mieux partir.*

Elle reprit sa course à travers les ruelles...

HS: Désolée pour le pavé, je me suis laissée entrainer par l'histoire. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikumi Soda

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 23
Date d'inscription : 08/08/2009

MessageSujet: Re: La lettre...   Dim 9 Aoû - 22:39

Après avoir couru à travers la ville pour ne pas qu'on la suive, Ikumi s'arrêta un instant dans un cybercafé, où elle commanda un chocolat.

*Mais qu'est ce qui m'a pris d'appeler ce numéro... surement l'envie de savoir ce qui s'était passé... Mais maintenant, ils vont me poursuivre pour avoir le disque, et même si je leur donne, ils me tueront.*

Elle avait des cernes sous les yeux, et elle était légèrement pâle, ce qui montrait qu'elle n'avait pas beaucoup dormir ces derniers temps.

*Et toutes ces affaires à résoudre... Ils vaudrait mieux que je prenne des vacances. Et il faudrait aussi que j'aie de l'aide. Je ne pourrais pas leur échapper aussi facilement.*

Elle sortit à nouveau la carte qu'elle avait regardé dans la rue.

*Je n'ai pas vraiment le choix. Je passerais chez ce détective tout à l'heure. Quoiqu'il n'a même pas réussi à résoudre l'affaire du manoir du crépuscule, c'est le gamin qui l'accompagnait qui a eu raison de cette histoire... C'était d'ailleurs étrange. Il a exactement le même raisonnement que Kudo, que j'avais rencontré il y a bien longtemps... Comment il s'appelait déjà ? Ah oui, Conan. Conan Edogawa. Mais bon, ce n'est pas un enfant qui va réussir à mettre fin à l'Organisation. Et d'ailleurs, Mouri n'a même pas participé à l'affaire au final, vu que Le Kid avait pris sa place... Mais bon, je vais quand même essayer de contacter ce détective Mouri. En espérant qu'il habite toujours à la même adresse que sur la carte qu'il m'avait donnée, ça fait tellement longtemps...*

Elle se leva de sa table pour payer l'addition, tout en continuant le fil de ses pensées.

-Mademoiselle... Il manque 50 yens.

*Et si il réussissait à renverser l'Organisation...*

-Mademoiselle ? Il manque 50 yens !

*ça serait la fin du cauchemar...*

-Mademoiselle ?

*... pour bien des familles !*

-50 yens !

-Ah oui, 50 yens...Voilà. ,dit-elle tout en fouillant dans son porte-monnaie.

Elle quitta la café, toujours pongée dans ses pensées, ouvrit son parapluie, et prit à droite vers l'agence du détective Mouri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La lettre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettre ouverte au President en rapport avec l'UCREF
» Lettre de George Sand à Musset.
» LA LETTRE DES SENATEURS AU PREMIER MINISTRE
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» La lettre du Président Aristide ici au forum Haïti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
detective conan rpg :: autres lieux :: Rue de Tokyo-
Sauter vers: